Championnat suisse par équipes: 7ème ronde

...encore une dernière et ultime synthèse de notre chroniqueur heureux papa, j'ai nommé Igor Hortas! (clap-clap!)

Pour cette dernière ronde, la 1ère est maintenue, la 2ème n’était pas loin de la promotion et la 3ème est promue en 3ème ligue …

1ère ligue, groupe ouest

Lausanne I

Amateurs I

2.5–5.5

(moy 1983)

(moy 2112)

 



Bonjour les Amateurs,

Tout le monde se souvenant du fameux match de 2015 contre Grand Echiquier (également à la dernière ronde !) avec une relégation en 1ère ligue à la clé pour notre équipe, le déplacement en terre lausannoise sentait quelque peu le souffre. Cette fois, c'était la relégation en 2ème ligue qui était en jeu pour le perdant de cette rencontre.

Vu l'importance du match, il faut saluer le fair-play de nos adversaires qui m'ont avisé dès le matin qu'ils auraient un forfait au dernier échiquier, ce qui évitait un déplacement inutile à l'un de nos joueurs. En l'occurrence, c'est notre ami Piotr qui a pu profiter du soleil de ce magnifique samedi d'automne.

Ayant de toute manière prévu d'accompagner l'équipe, je me suis inscrit au dernier échiquier, ce qui m'a permis d'enregistrer le premier point de notre équipe avant même le début de la rencontre... 1-0

Hormis le premier échiquier qui était très équilibré et éventuellement le 3ème où Stefan n'avait "que" 83 pts de marge sur son adversaire, les autres échiquiers étaient clairement en notre faveur. Il faut dire que nos 7 joueurs avaient une moyenne stratosphérique pour la 1ère ligue soit 2162 points elo !

J'eus rapidement le sentiment que Loïc serait le premier à scorer vu sa partie débridée et le fait que son adversaire gaspilla la moitié de son temps à réfléchir sur son dixième coup. Dès lors, il n'avait plus que 32 minutes à la pendule ! La partie bascula très vite en finale avec une initiative constante de notre guerrier normand. Avec une tour, un fou, la paire de cavaliers et 4 pions, il mit une pression infernale sur la position adverse (la paire de tours, un fou et 6 pions). Il récupéra la qualité de retard, grignota quelques pions et se retrouva avec une pièce sèche en plus. La messe était dite... Premier match en première équipe, première victoire, de la belle ouvrage ! 2-0

Pendant ce temps, Fabio avait tissé sa toile d'araignée contre un adversaire d'humeur très maussade (il voulait partir avant le match n'ayant pas envie de jouer !) et il ne tarda pas à concrétiser lui aussi. Grazie Dottore ! 3-0

Les choses se présentaient pour le mieux et les 5 parties restantes étaient toutes passionnantes à suivre. A noter que le matériel était inégal sur tous les échiquiers !

Le temps s'égraina, les pendules commencèrent à descendre dans la zone dangereuse et le rythme s'accéléra d'un coup. Il en devenait difficile de tout suivre en même temps, personne n'ayant encore passé les 40 coups, certains en étant même très loin. On arriva au point où les 10 joueurs restants avaient tous moins de 3 minutes avant le couperet fatidique !

Du côté de chez Camille, la finale opposait une dame, un cavalier et 7 pions contre la paire de tours, un fou, un cavalier et 4 pions. L'air devenait irrespirable pour les deux adversaires et ils choisirent de signer pour la nulle. C'était une bonne décision car la pression du temps et le matériel très différent ne permettait pas de poursuivre en toute sérénité. Camille venue de Barcelone pour jouer ce match pouvait rejoindre ses copines avant de reprendre l'avion aujourd'hui. Merci pour ton aide ! 3.5 - 0.5

A peine le temps de réaliser que nous approchions de la victoire et la partie s'emballa du côté de chez Gaël. Notre guerrier breton, concentré à l'extrême, ne lâchait pas l'échiquier des yeux. Avec une tour, la paire de cavaliers et 4 pions, il avait fort à faire contre une tour, un cavalier, un fou et 3 pions. Petit moment de flottement car le drapeau venait d'apparaître sur la pendule adverse au moment où celui-ci venait de jouer son 40ème coup. Après concertation, il s'avoua vaincu... Notre Breton avait encore frappé ! La victoire était à nous !!! 4.5 - 0.5

Ouf, la pression retombait d'un coup et le capitaine spectateur se sentait beaucoup mieux. Le temps de sortir annoncer la bonne nouvelle par email, sms et autres whatsapps, j'étais déjà de retour dans la salle...

Malheureusement, Stefan venait de s'incliner. Là aussi, la finale était intéressante avec une dame, une tour, la paire de cavaliers et 5 pions contre une dame, la paire de tours, un fou et 3 pions. Son adversaire maîtrisa mieux cette phase de jeu et parvint à forcer le gain. C'était frustrant pour notre ami mais heureusement anecdotique pour le résultat d'équipe. 4.5 - 1.5

Il faut avouer que les deux parties restantes n'avaient pas l'air très bien engagées pour nos couleurs et que c'était mieux d'avoir déjà le match en poche !

Mauro était dans une position très tendue et peu prometteuse pour le gain, sa paire de tours accompagnés d'une paire de pions devant affronter une tour, un fou et 5 pions. C'est le moment choisi par son adversaire pour commettre une grosse erreur. Proposant sa tour à l'échange en pensant qu'elle était soutenue par son fou, celui-ci n'avait pas réalisé que Mauro pouvait sacrifier son autre tour sur le fameux fou (avec échec au roi !) et qu'il n'avait ensuite plus qu'à s'emparer de la tour soudainement sans défense. Le problème est que Mauro ne l'avait visiblement pas remarqué non plus vu son temps de réflexion... L'oeil de lynx de Loïc avait instantanément perçu cette petite combine et m'en ayant discrètement informé, je me tenais derrière Mauro quelque peu soucieux du coup qu'il allait jouer. Et ouf ! Il avait soudainement réalisé que la partie s'offrait à lui ! Bien joué amigo ! C'était presque une petite arnaque mais le vainqueur est souvent celui qui profite de la dernière erreur adverse. 5.5 - 1.5

Il ne restait plus que notre fer de lance savoyard mais même pour mon oeil peu expert, il était bien clair qu'il ne pouvait qu'espérer une nulle. Avec la paire de fous et 3 pions, il avait fort à faire contre un fou, un cavalier et 4 pions adverses. Heureusement sa grande maîtrise lui permit de résister très longtemps mais son adversaire ne lâcha jamais sa proie jouant avec précision. La finale devint pénible avec un fou et un pion opposés à un fou et 3 pions et Stephan dut se résoudre à l'abandon. Un peu rouillé par le manque de pratique, il s'est promis de revenir l'an prochain mieux préparé. On s'en réjouit d'avance ! 5.5 - 2.5

Une fin positive après une saison laborieuse, nous avons sauvé l'essentiel mais cela doit nous servir d'avertissement pour la prochaine saison. A ce niveau, les équipes se valent et il n'y a pas une grosse marge entre lutter pour la promotion ou contre la relégation. Il suffit de 2 rondes perdues sur le score de 3.5 - 4.5 pour se retrouver en grande difficulté. Nous avons souvent payé au prix fort l'absence de certains de nos meilleurs joueurs car on ne peut pas se permettre de jouer trop souvent avec des handicaps de 300 ou 400 points elo. D'ailleurs, Grand Echiquier a perdu ce dernier match car ils avaient un forfait et deux joueurs trop faibles alors qu'ils nous ont largement tenu tête aux 5 premiers échiquiers.

Enfin, un grand merci à Gaël pour sa fidélité et ses performances. Il n'a manqué qu'une ronde avec notre équipe mais il s'est empressé d'aller la jouer avec Amateurs II. Est-il encore utile de préciser qu'il n'a perdu aucune partie lors de ce CSE 2017 ? Bravo !!!

J'en profite pour féliciter également Erwin qui a disputé les 7 rondes jouées par Amateurs II cette saison !

Rendez-vous en mars pour le CSE 2018.

Forza Amateurs



Alexis

1.

Jonathan Monteverde 2125

Mauro Boffa 2154

0-1

2.

Samuel Leresche 2024

Stephan Bardel 2240

1-0

3.

Adrien François 2030

Stefan Fröschl 2113

1-0

4.

Xavier Laurella 2015

Gaël Le Bourhis 2194

0-1

5.

Alexandre Bur 2003

Camille De Seroux 2190

1/2

6.

Blaise Ruchat 1813

Loïc Barbet 2133

0-1

7.

Vincent Favre 1874

Fabio Césaréo 2109

0-1

8.


Alexis Durand 1760

0-1 F

Genève II – Köniz-Bubenberg I 5.5-2.5 ; Thun I – Fribourg I 5-3 ; Echallens II – Sion I 4-4

Classement :

 


Pts

Pts

 1.

Genève II

10

33

 2.

Sion I

10

32

 3.

Köniz-Bubenberg I

9

27.5

 4.

Thun I

8

30

5.

Echallens II

7

27.5

6.

Amateurs I

6

27

 7.

Fribourg I

3

24.5

 8.

Grand Echiquier I

3

22.5

 
Sion I et Genève II joueront le match de promotion alors que Fribourg I et Grand Echiquier I sont reléguées en 2
ème ligue.



3ème ligue, groupe ouest 1

Romont I

Amateurs II

3– 3

(moy 1847)

(moy 1749)

 



Chers Amateurs,

J'aurais pu vous décrire le cadre moyenâgeux de Romont un lundi soir, son château, son église aux magnifiques vitraux, sa paisible atmosphère; j'aurais pu vous relater l'agréable voyage en bonne compagnie en train admirant les somptueux paysages du Léman à la lumière déclinante, j'aurais dû vous transcrire l'optimisme d'outre Sarine d'Erwin qui sentait le bon coup venir: "à 4 on n'a pas de pression et on va jouer libérés". J'aurais pu vous dire la magnifique ambiance qu'il règne aux Amateurs et dans la deuxième équipe.

Mais je dois surtout remercier mes valeureux compagnons de route qui ont produit des petits bijoux de parties en affrontant des adversaires tous mieux côtés au classement FSE:

Tout d'abord Erwin, revigoré par la longue montée de la gare au Café Suisse, le local de jeu, qui a patiemment tissé une muraille infranchissable avec ses pions et ses pièces noires. Lorsque l'attaque de son adversaire fut patiemment annihilée, il sacrifia sa dame sur un pion, et finit sa combinaison par une fourchette royale captant un second pion au passage. Magnifique ! La partie continua encore quelques coups, mais une dernière pointe tactique empochait encore une pièce et son adversaire mit fin au massacre en abandonnant. Le vieux roi est encore et toujours vaillant.

De mon côté, j'affrontais le leader de l'équipe, à qui je rendais quasi 200 points. Pour une fois mon ouverture ne fut pas catastrophique et je réussis à contenir intelligemment ses assauts. Devant ma résistance et ne voyant pas de possibilités concrètes d'attaques, il accepta rapidement ma proposition de nulle, alors que la partie n'en était qu'à son milieu avec un nombre important de pièces encore en jeu. Captain a fait le job.

Uri, toujours aussi investi dans ses parties, réussit à contenir l'attaque sauvage et débridée de son adversaire lequel sacrifia un canasson pour deux pions. A partir de cet instant, l'issue de la partie ne faisait aucun doute et dans une finale deux fous contre un, avec le roi d'Uri avancé dans la chaîne de pions adverse, le romontois de service abandonna sagement. Efficacité et précision.

Il ne restait plus que notre dame de coeur en lice et mon oeil averti d'expert constatait qu'elle était plus proche du gain que son adversaire et la victoire d'équipe semblait possible. Mais la finale était tendue, avec une qualité contre deux pions et M-A avec discernement proposa le partage du point.

Résultat final 3-3 avec deux forfaits, aucune partie de perdue. C'est y pas la classe, tout cela !!!

Bravo à tous, nous terminons le CSE en beauté et conservons avec brio notre place en 3ème ligue.

FORZA AMATEURS

Daniel



 

 


Résultats

1.

Michel Ducrest 1999

Daniel Golaz 1812

1/2

2.

Jean-Yves Bosson 1828

Marie-Anne Schaerer 1740

1/2

3.

Jean-Claude Bosson 1743

Erwin Reich 1728

0-1

4.

Philippe Dobler 1816

Uri Dibner 1715

0-1

5.

Jean-François Roch 1503


1-0 F

6.

Philippe Corbat 1538


1-0 F

Genève III – Bois-Gentil III 3.5-2.5 ; Joueur I – Plainpalais I 3-3 ; Cavaliers Fous I – Renens I 5.5-0.5

Classement :

 

Clubs

Pts

Pts

1.

Genève III

11

24

2.

Renens I

8

21.5

3.

Amateurs II

7

23

4.

Cavaliers Fous I

7

22.5

5.

Romont I

7

21.5

6.

Bois-Gentil III

6

22

7.

Joueur I

5

17

8.

Plainpalais I

5

16.5

Genève III et Renens I joueront le match de promotion alors que Joueur I et Plainpalais I sont reléguées en 4ème ligue.

 
4ème ligue, groupe ouest 2

Bois-Gentil V

Amateurs III

1 – 5

(moy 1573) (moy 1598)



Bonjour les Amateurs,

Voici le magnifique résultat obtenu par Amateurs III lors de la dernière ronde du CSE.

Pour une fois, seul le croco a pris un coup de plomb dans la patte..........

Bravo à vous !

Alexis






Résultats

1.

Ali Zamiri 1681

Guillaume Bertrand 1765

0-1

2.

Alf Vederhus 1631

Françis Bays 1510

1-0

3.

Marcel Torre 1619

Julien Raemy 1508

0-1

4.

Doris Kacem 1483

Ludovic Burckhardt 1661

0-1

5.

Bernard Schürch 1458

Arnold Andrieu 1545

0-1

6.

Steven Macfarlane 1563

Timothée Künzler

0-1



Morges I – Renens II 3-3 ; Genève IV – Bois-Gentil IV 3-3 ; Sarrazin I – Ville I 4-2

Classement :

 


Pts

Pts

1.

Ville I

11

27

2.

Amateurs III

9

23.5

3.

Morges I

7

22

4.

Renens II

6

20.5

5.

Genève IV

6

20

6.

Bois-Gentil IV

6

18.5

7.

Sarrazin I

5

19.5

8.

Bois-Gentil V

5

16



Ville I et Amateurs III montent en 3ème ligue.