Finale de la coupe du Léman

Voici le rapport de cette journée épique.

Amateurs I gagne la finale interrégionale du groupe B

 

Groupe B

Amateurs I       -       Joueur I       5.5 – 0.5

(moy 1946)               (moy 1739)        

 

En ce samedi 13 mai, la finale du groupe B de la Coupe du Léman a opposé le brillant champion genevois (Nous !) au vaillant champion vaudois (Joueur 1).

Le résultat est sans appel, l'équipe emmenée par le Président Hervé a littéralement réduit en poussière l'adversaire sur le score de 5.5 - 0.5.

Amateurs I peut ajouter une nouvelle ligne à son palmarès grâce à la maîtrise et au talent de ses joueurs, bravo !

Avec un peu de modestie, il faut avouer que la différence elo était sensible, Joueur ne sauvant l'honneur qu'au seul échiquier en sa faveur, Romaric ayant dû concéder la nulle.

A noter également, la nouvelle performance de Victor le terrible qui s'est permis le luxe d'achever son adversaire par un formidable sacrifice de tour en f7, son irrésistible ascension vers les 2000 se poursuit.

Pour le reste, les avantages elo allaient de 200 à 500 points en notre faveur et ce fut presque une formalité, seul Gaël ayant dû transpirer quelque peu pour venir à bout du meilleur joueur adverse.

La Coupe du Léman se termine en beauté, un grand merci à tous pour votre participation, vivement l'automne pour fêter notre retour dans le groupe A.

A bientôt

Alexis,capitaine parti au basket

 

Veni, vidi, vici.

Tel pourrait être le résumé succinct de notre samedi après-midi.

Nous avons passé une belle après midi en terre Nyonnaise.

Pas grand-chose à dire, nous avons joué dans une magnifique bâtisse au bord du lac. Il y avait les finales Genève - Vaud des 4 groupes A, B, C et D. La finale catégorie B s'est jouée dans une petite salle du 1er étage qui nous a réunis assez serrés tant et si bien que certain joueurs ne pouvaient se déplacer sans demander à un autre joueur de se lever également. Ce fut mon cas, mais l'assignation à résidence ne m'a pas épargné de me mettre au niveau de mon adversaire et de jouer avec le feu, puisque j'étais perdant pendant une bonne moitié de la partie.

Hervé, capitaine sur place

 

J’étais gêné par la chaise de mon coéquipier qui était collée à mon bras droit et j’avoue que j’espérais qu’il finirait rapidement. J’ai joué un début agressif qui a bousculé mon adversaire, préférant roquer plutôt que de défendre corps et âme. Il a laissé au passage une pièce alors qu’il aurait pu donner deux pions pour la sauver. J’ai ensuite réfléchi plus de 30 minutes sur un coup lorsque j’ai gagné la qualité car je suis un adepte des gaffes et je ne voulais pas gâcher une nouvelle fois une position prometteuse. Je suis ravi de cette victoire contre une équipe qui était très motivée pour remporter la coupe…

Igor, joueur en retrait

 

 

 

1.

Jordan Bouilloux 1796

Ulisse Sacpuso 1280

1-0

2.

Igor Hortas 2222

Asgan Van Sergelen 1860

1-0

3.

Gaël Le Bourhis 2163

Norberto Ahumada 1964

1-0

4.

Romaric Guillaume 1783

Andrea Scapuso 1837

1/2

5.

Victor Galvao 1915

Jan Bükülmez 1913

1-0

6.

Hervé Jungo 1795

Roland Testud 1582

1-0